Posted in Carnets de voyages Madère Portugal

Levada das 25 fontes, Madère

Levada das 25 fontes, Madère Posted on 22 septembre 20192 Comments

Je vous emmène dans cet article pour une randonnée jusqu’au « levada das 25 fontes », ou 25 sources. Les levadas sont des systèmes d’irrigations mis en place à partir du XVIe siècle à Madère afin de permettre à l’eau de descendre des montagnes du Nord vers le Sud, pour alimenter les cultures et les habitations. Au fil des randonnées, on se rend effectivement compte que les nuages descendent très bas sur les montagnes, et phénomène de condensation oblige… c’est très humide et l’eau ruisselle de partout. Côté couleur : du vert, du vert… et du vert !

Les travaux d’irrigation ont dû être particulièrement compliqués de par l’escarpement des montagnes et la difficulté d’accès encore aujourd’hui.

Côté pratique 

Comptez environ 3h pour aller et revenir, une petite heure de plus pour ensuite aller jusqu’à la cascade de Risco et revenir.

Je vous conseille d’emmener votre pique-nique et de le déguster au pied des 25 fontes pour en profiter un maximum. Autrement, prenez quand même un encas et une bouteille d’eau, certains escaliers vont vous demander un peu d’énergie :).

Prenez de bonnes chaussures ! Tongs et autres sneakers à semelles plates type Vans ou Converses sont à oublier.

Point de départ 

Le point de départ de la randonnée se fait depuis le parking de Rabaçal. Si vous venez en voiture (moins d’une heure de Funchal), je vous conseille de venir assez tôt le matin pour éviter la horde de touristes. Vous pouvez également venir en bus depuis Funchal.

Pour ma part j’y suis allée avant 10h, mais début septembre donc forcément moins de monde.

Ensuite vous avez le choix entre descendre 2km à pieds sur une route goudronnée avant de « vraiment » commencer la randonnée (comprenez « avant de commencer à vous démolir les pieds et chevilles sur les racines d’arbres et autres pierres sur le chemin »), ou bien de prendre la navette à 3 euros. Pour l’allée, le trajet est en descente et le paysage très joli donc je n’ai pas vraiment trouvé utile de la prendre. Par contre pour le retour, c’est une autre histoire ! Pensez à prendre un peu de monnaie d’ailleurs.

Arrivés au poste forestier de Rabaçal (où vous pouvez d’ailleurs vous restaurer), prenez la direction des 25 fontes sur la droite.
C’est parti pour environ 10km de randonnée !

Rapidement, vous aurez le choix entre continuer vers les 25 fontes ou prendre la direction de la cascade de Risco (environ 1km).
J’ai préféré continuer vers les 25 fontes car plus long.

Levada das 25 fontes

Après une bonne heure et demie de marche, la récompense est là, et les autres touristes aussi.

Comme je ne suis pas arrivée tard, j’ai pu largement profiter de l’endroit pour faire des photos et me poser pour déjeuner sans être à touche-touche, au bord de l’eau.

On peut tout à fait s’y baigner : la légende dit que si on plonge au fond, on ne remonte pas. Dans le doute, et parce que l’eau était quand même carrément froide, je suis restée sur le bord :).

Cascade de Risco

La petite cerise sur le gâteau, seulement 2 petits kilomètres en remontant vers le poste forestier et sur un chemin très facile d’accès. La cascade est superbe, on peut s’y approcher de très près mais attention, ça mouille !

Difficulté

Niveau difficulté, j’ai lu partout que c’était une randonnée facile.
Hm, je ne suis pas une grande sportive et j’avoue avoir eu quelques sueurs froides (et des courbatures le lendemain) à grimper certains escaliers. Les chemins sont également assez étroits par endroits et le vide n’est pas bien loin. Mais la végétation est tellement dense et le chemin très bien balisé qu’on ne s’en rend pas vraiment compte.

Il faut simplement prendre son temps (vous n’aurez probablement pas le choix car on ne passe pas à deux, pas question de courir lorsque vous croisez quelqu’un) et être vigilant car les pierres glissent. Vos chevilles vous remercieront de ne pas être venus en tongs (je vous jure que des personnes en portaient !) 😀 !

Pour le retour, je vous conseille de prendre la navette si vous êtes rincés après vos 10-12km de randonnée.

Dans tous les cas, cela vaut évidemment le coût car l’endroit est splendide !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *